Inscrivez-vous pour recover gratuitement ma nouvelle "Journal d'un assassin", et soyez parmi les premiers à recevoir de nouvelles offres gratuites, des jeux concours pour tenter de gagner des livres d'auteurs connus, des articles, etc. .
Zapisz Zapisz Enregistrer

Audiolivre or not audiolivre ?

J’ai longtemps ignoré les offres de livres audio, parce que pour moi un livre ça se lit ça ne s’écoute pas. Même Stephen King qui a dit à plusieurs reprises qu’il écoutait souvent des livres audio lors de ses déplacements en voiture, n’a pas réussi à me convaincre. J’ai bien sûr écouté des extraits, par curiosité, mais je n’ai jamais sauté le pas.

Et puis récemment, mon chéri a commencé à avoir des problèmes de vue (rien de grave, il paraît que c’est l’âge qui veut çà). Bref, il a besoin de lunettes pour lire, mais son rendez-vous chez l’ophtalmo étant prévu aux calendes grecques, il s’est retrouvé privé du plaisir de lecture. Je lui ai alors suggéré de tester un livre audio. Un peu sceptique au début, il a téléchargé Un appartement à Paris de Guillaume Musso. Dès les premières minutes d’écoute, il a été enthousiasmé par Arnaud Romain, le comédien qui lit l’histoire. Alors bien sûr, ça m’a donné envie d’essayer. Autant vous dire que je suis devenue fan.

À présent je suis abonnée*. Parfois, à la fin d’une journée, si je suis trop fatiguée pour lire, je mets un casque sur les oreilles et je m’abandonne à la voix du narrateur. Le talent des conteurs qui lisent les textes de mes auteurs favoris y est bien sûr pour beaucoup. Cette capacité à interpréter les différents personnages d’une histoire au point qu’on finit par oublier qu’il s’agit de la même personne qui lit. La voix qui sait faire passer les émotions décrites par l’auteur et les effets spéciaux qui finissent de rendre l’expérience extrêmement immersive. L’impression de retomber en enfance, lorsque ma mère me lisait des histoires avant de dormir.

Envie d’essayer ?

Voici donc 5 livres audio que j’ai adoré écouter.

1. Un appartement à Paris de Guillaume Musso, lu par Arnaud Romain (éditions Audiolib)

 

  • De quoi ça parle ?

Gaspard Coutances, un célèbre dramaturge américain, doublé d’un misanthrope endurci et Madeline Greene ( la fleuriste de l’Appel de l’Ange) ancien détective au NYPD, se rencontrent à Paris suite à une erreur informatique qui les oblige à partager un appartement en location. Alors que tout semble les opposer, les deux vont se trouver un point commun  dans l’intérêt qu’ils portent au propriétaire des lieux, Sean Lorenz, un peintre américain décédé depuis peu. Sean Lorenz avait en effet défrayé la chronique des faits divers lorsque Julian son petit garçon, avait été kidnappé puis assassiné. Sauf qu’on n’a jamais trouvé son corps. Se pourrait-il que Julian soit toujours en vie comme semblait le croire son père ? C’est à cette question que vont essayer de répondre Madeline et Gaspard, loin de se douter que cette enquête changera leurs vies à jamais.

  • Et le livre audio ?

Arnaud Romain fait vivre le texte au point qu’il m’est arrivé plus d’une fois d’avoir la chair de poule. Sa voix change au gré des personnages et on oublie qu’il est tout seul derrière son micro tant notre imaginaire se peuple des personnages qu’il interprète tour à tour, les deux protagonistes bien sûr, mais aussi les personnages secondaires qu’il fait sortir de l’ombre comme le galeriste, ami de Sean Lorenz, l’agent du FBI ou encore l’ancien collègue de Madeline.

À cela s’ajoutent quelques effets spéciaux ainsi que la bande son notamment des notes de jazz qui finissent de vous mettre dans l’ambiance ainsi que quelques effets spéciaux.

Une écoute extrêmement divertissante que je vous recommande.

 

2. D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan (prix Goncourt des lycéens), lu par Marianne Epin (éditions Audiolib)

  • De quoi ça parle ?

Fragilisée par le ressentiment de ses proches suite à la parution de son dernier livre, une fresque familiale qui lui a valu un franc succès de librairie, Delphine, s’interroge. Que va -t-elle bien pouvoir écrire ? Hésitant à se lancer une nouvelle fois dans un récit inspiré de faits réels, au risque de blesser à nouveau les gens autour d’elle, elle se demande s’il ne vaudrait pas mieux inventer une histoire de toutes pièces. C’est alors qu’elle fait la connaissance de L., une femme qui travaille également dans le milieu littéraire, en tant que biographe. L. lui conseille la première solution, sans le moindre doute.  D’abord subjuguée par cette femme qui représente tout ce qu’elle n’est pas, Delphine va la laisser entrer dans sa vie. Peu à peu l’emprise de L. sur Delphine grandit et le lecteur tremble pour elle.

Une histoire de manipulation qui m’a fait penser à Patricia Highsmith et au Talentueux Monsieur Ripley.

  • Et le livre audio ?

La voix de Marianne Epin résonnera longtemps dans votre tête, même une fois l’histoire terminée.

La comédienne sublime le texte de Delphine de Vigan et nous entraîne dans ce thriller psychologique dont il est difficile de se remettre.

En bonus, à la fin de votre écoute, une interview très intéressante de Delphine de Vigan par Marianne Epin. Elle y parle notamment d’une grand-tante de plus de quatre-vingts ans qui malgré son âge a pointé du doigt une incohérence dans l’histoire, un détail auquel Delphine de Vigan n’avait pas pensé et qui nous oblige à voir l’histoire sous un seul angle possible.

 3. Rêver de Frank Thilliez, lu par Clémentine Domptail (éditions Audiolib)

 

  • De quoi ça parle ?

Abigaël n’est pas comme tout le monde. Psychologue renommée, sollicitée sur des affaires criminelles difficiles, elle souffre d’une narcolepsie sévère qui la coupe non seulement du monde plusieurs fois par jour, mais qui lui fait également confondre le rêve et la réalité. Alors, pour les distinguer l’un de l’autre, elle a recours à la douleur en s’infligeant de nombreuses blessures qui laissent des traces.
Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Quel secret cachait son père qui voulait tant partir deux jours en famille, alors qu’elle enquêtait sur une difficile affaire de disparitions depuis des mois ? Abigaël va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie : qui est la proie et qui est le prédateur ? Elle-même peut-être ?

  • Et le livre audio ?

Clémentine Domptail est la voix d’Abigaël. Elle nous la rend attachante, forte et fragile à la fois. J’ai adoré l’écouter.

J’ai beaucoup aimé la musique qui souligne chaque fin de chapitre et qui nous met dans l’ambiance mystérieuse et angoissante du roman.

4. Au fond de l’eau de Paula Hawkins, lu par Julien Chatelet, Marie-Eve Dufresne, Clémentine Domptail, Ingrid Donnadieu, Lola Naymark (éditions Audiolib)

 

  • De quoi ça parle ?

Julia Abbott s’était juré de ne jamais remettre les pieds à Beckford, une ville où adolescente, elle venait passer l’été avec sa famille. Trop de mauvais souvenirs. Mais Nell, sa soeur à qui elle n’a pas parlé depuis des années, va en décider autrement. Lorsqu’on la retrouve morte, noyée dans la rivière de Beckford, Julia n’a pas d’autre choix que de revenir pour s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans qu’elle n’a jamais vue.

La police classe l’affaire en suicide. Nell, en effet, n’est pas la première à se jeter dans les eaux turbulentes de la rivière, ” le bassin aux noyées ” comme les gens du coin l’ont surnommée. D’autres femmes l’ont précédée. Des femmes qui ont toujours obsédé sa soeur qui, déjà adolescente, essayait de comprendre le mystère qui entourait leur mort. À défaut de trouver des réponses, elle les aurait suivies dans la rivière. Pourtant, Julia va commencer à avoir des doutes. Malgré leur éloignement, elle connaissait sa soeur. Jamais Nell n’aurait mis fin à ses jours.

  • Et le livre audio ?

Jusqu’à présent, les livres audio que j’ai “lus” ne comportaient qu’un seul narrateur, celui-ci faisant toutes les voix. Mais ici, chaque chapitre est raconté du point de vue d’un seul personnage qui s’exprime à la première personne. D’abord Libby, ensuite Jules, puis Josh… Ainsi, ce sont des comédiens différents qui se succèdent au fil de chapitres. J’ai trouvé cela original et l’écoute en est d’autant plus immersive.

5. Meurtre en Mésopotamie, Agatha Christie, lu par Guillaume Gallienne (éditions Thélème)

  • De quoi ça parle ?

Amy Leatheran, jeune infirmière, est engagée par un éminent archéologue pour s’occuper de sa femme, dont le comportement paranoïaque est très inquiétant. Celle-ci, en effet, est convaincue que quelqu’un veut la tuer. L’infirmière, qui met cela sur le compte d’une maladie des nerfs ne s’en inquiète pas outre mesure jusqu’à ce que la terrible prédiction se réalise. Le meurtrier parviendra-t-il à tromper la célèbre intuition d’Hercule Poirot, le célèbre détective belge ?

 

  • Et le livre audio ?

Guillaume Gallienne interprète merveilleusement bien chaque personnage, masculin ou féminin, et parvient à transmettre l’ambiance de mystère qui plane sur l’enquête. Cela m’a même donné de relire mes vieux exemplaires d’Agatha Christie. D’ailleurs on peut retrouver Guillaume Gallienne dans Les enquêtes de Miss Marple (tomes 1 et 4)

 

Et pour conclure

Je vous suggère vivement d’écouter des extraits avant de vous lancer (surtout si c’est votre première fois), car, indépendamment du livre que vous aurez choisi,  il se peut que la voix du narrateur ou sa façon de raconter ne vous convienne pas. Ça m’est arrivé et j’ai été obligée d’interrompre mon écoute (les goûts et les couleurs étant différents pour chacun, je ne ferai aucun nom…).

 Alors ? Allez-vous vous lancer à votre tour ? Et si c’est déjà fait, qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous des livres audio à me conseiller ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire.

À bientôt,

Julia

Pas de commentaire pour l’instant.

Qu’en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *